Vous vous demandez quel rhum choisir pour faire le meilleur rhum arrangé ?

Malheureusement, nous ne vous donnerons pas de réponse tranchée à ce sujet… Cela dépend surtout de vos goûts et du type de rhum arrangé que vous souhaitez obtenir après macération.

canne-a-sucre

Rhum agricole, industriel, brun, vieux…

Populairement, c’est le rhum blanc agricole qui est privilégié au détriment du rhum industriel également appelé rhum traditionnel. En plus du mode de fabrication, la grande différence entre le rhum agricole et le rhum industriel réside dans la matière première utilisée pour sa fabrication. Le rhum agricole est obtenu par fermentation d’un jus de canne pressé alors que le rhum industriel provient de la mélasse qui est un sirop récupéré de l’industrie du sucre. De manière générale et pour simplifier, les rhums agricoles auront des arômes et notes végétales issus de la canne à sucre alors que les rhums de mélasse auront des arômes plus ou moins caramélisés dues au processus de cristallisation du sucre dans les sucreries.

Mais ne vous détrompez pas, il existe de très bon rhum quel que soit la méthode utilisée. De plus, vous pouvez également opter pour des rhums ambrés, bruns ou vieux. En effet, un rhum brun aura des notes boisées qui s’associeront très bien avec des épices. En revanche nous vous conseillons d’éviter les rhums bruns avec des fruits, d’autant plus que ces rhums coûtent plus chers. Le choix du rhum dépend donc de votre préférence même si les rhums agricoles sont privilégiés pour préparer les rhums arrangés.

Degré d’alcool…

Autre élément à prendre en compte pour choisir le rhum, le degré d’alcool. Vous aimez les boissons plutôt fortes ou plutôt légères ? Si vous aimez les rhums arrangés très puissants, nous vous conseillons d’utiliser un rhum guadeloupéen comme un Père Labat, un Bielle ou un Trois Rivières qui titrent aux alentours des 60° d’alcools. Pour des rhums arrangés plus équilibrés, vous pouvez vous tourner vers des rhums de 50° comme un Bologne, un Reimonenq, un Dillon ou bien un Charrette. Pour des boissons moins fortes, vous pourrez trouver des rhums Saint James, Charrette ou Damoiseau autour des 40° d’alcools. Une chose est sûre, entre les rhums de Guadeloupe, de Martinique ou de la Réunion, vous allez trouver votre bonheur 🙂

 

Il n’existe donc pas de rhums miraculeux pour préparer vos rhums arrangés. Cela dépend surtout du résultat final que vous voulez obtenir et de votre palais. Il faut choisir un rhum que vous appréciez ! Bien entendu, les ingrédients que vous choisirez auront également une très grande importance lors de la macération. Les fruits gorgés d’eau réduisent fortement le degré d’alcool de votre préparation contrairement aux épices ou fruit contenant peu d’eau. Nous vous conseillons donc d’adapter le choix du rhum en termes de goût et de puissance en fonction des ingrédients que vous souhaitez macérer. Et surtout amusez-vous à tester différentes recettes et ingrédients 🙂

Retrouvez tous nos conseils pour préparer un délicieux rhum arrangé !